Votre panier est vide  Votre compte

Qui sommes-nous ?

Présentation de l'APE LSMI

Un groupe exclusivement de bénévoles, animant une association de près de 500 adhérents (80% des familles du Lycée Stendhal), ouverte à tous, indépendante de tout mouvement politique, religieux ou syndical, organisée sur la base d'un comité de 12 membres élus en assemblée générale et de collaborateurs chargés de missions ponctuelles.

Une association de parents : pour quoi faire?

L’union fait la force, surtout lorsque de cette union naît un acteur légitimé par tous. 
L’Education Nationale reconnait les associations de parents d’élèves qui disposent ainsi du droit :

  • d'informer, de communiquer, de disposer de moyens matériels d'action (boîtes aux lettres, panneaux d'affichages, éventuellement locaux), 
  • de diffuser des documents permettant de faire connaître leur action, 
  • d'intervenir dans les divers conseils de tout établissement d’enseignement public ou dans des instances plus larges. 

L’APE du Lycée Stendhal de Milan a été constituée en 1993, pour rechercher, avec l’administration, les meilleures mesures à adopter dans l’intérêt général des élèves et de leurs familles, pour signaler les imperfections et servir d’intermédiaire bénévole entre les familles et l’école. 
C’est un rôle complexe et prenant, qui part de la présence dans les instances, les groupes de travail conjoints et les conseils de classe, en passant par les services utiles (informations, fourniture de livres, orientation,...) pour arriver à la solidarité (aide aux familles en difficulté, soutien de projets de classe) et aux moments festifs jusqu’à la défense des intérêts des familles (coûts, enseignement de toutes les matières,...).

L’association accueille tous ceux qui veulent donner de leur temps pour « faire avancer les choses » au profit de tous.

500 familles et une association pour tous

Les familles se répartissent dans 2 grandes populations :

  • les "expatriés", arrivés à Milan pour 2/3 ans, surtout avec de jeunes enfants et une maman qui ne travaille pas ou plus, pour lesquels la scolarité des enfants et souvent pris en charge par l'entreprise et qui n'ont pas le choix quand à la scolarisation de leur petit au lycée Stendhal,
  • les "locaux", familles françaises, italiennes, étrangères ou mixte, à Milan pour plus de temps ou définitivement, qui ont fait le choix de mettre les enfants au lycée Stendhal et qui soutiennent personnellement les frais de scolarité. Dans plus de 80% de ces familles, les 2 conjoints travaillent et les enfants sont bilingues.

Ces deux populations ont des attentes et des exigences différentes (frais d’écolage, horaires de réunions et des spectacles, enseignement de l’italien,...), qui toutefois se rejoignent sur les « fondamentaux », en particulier la qualité de l’enseignement, les conditions de vie dans l’établissement, l’orientation des élèves et le besoin de « services » comme la fourniture de livres...

Par son comité de 12 membres, l'APE essaie de représenter au mieux l'ensemble des familles, en défendant les intérêts des 2 populations car l'association est consciente que l'école ne peut vivre et durer dans le temps que grace à l'apport de chacune.